Journée farniente

Olivier et Katarina, nos nouveaux co-locataires, sont arrivés tôt ce matin vers 6h après avec avoir passé une nuit blanche à Athènes dans l’attente d’une correspondance pour Corfou. Course ensemble au supermarché du coin, similaire aux supermarchés de chez nous. Nous sommes loin de la gastronomie sensuelle italienne. Malheureusement une tempête est annoncée pour ce WE. Il va falloir s’adapter avec un autre programme que marin. Nous sommes sortis avec le bateau pour jeter l’ancre près du port sur une petite île, Vido. Deux phoques étaient dans une cage flottante nous loin de la plage. Nous avons été les voir
Poursuivre la lecture

Holà la Corogne!

Bonne nuit calme et récupératrice ou presque, il nous en faudrait encore une ou deux ou trois nuits comme celle-ci pour récupérer. La marina de la Corogne est nickel propre mais presque vide. Grand beau, ciel sans nuage. Température de bermuda et lunettes de soleil. Je mets le chocolat dans le frigo. On sort les vélos et malheureusement notre ennemi nr 1 pour les fermetures éclairs, le sel, a fait son œuvre. La fermeture éclair du sac des vélos est grippée. Patrick avec sa patience habituelle, avec une aiguille, gratte minutieusement l’intérieur du mécanisme et gagne demi millimètre par demi
Poursuivre la lecture

Course de carte SIM

On fait le bilan des courses et avec Louise nous prenons les vélos pour le supermarché de Kristiansand qui se trouve à 10 minutes du bateau. Nous réglons le problème “Internet”, indispensable pour la météo, avec une micro carte SIM qui coûte en illimité 1,50€ par jour! Le vendeur, est vietnamien, génération “boatpeople”. Avait été embarqué par un bateau norvégien à 3 ans. Son père officier, avait choisi la Norvège comme pays d’accueil. Notre vendeur disait que son père lui avait expliqué qu’il ne faut jamais perdre ses racines et veiller à toujours parler le vietnamien et il y est retourné
Poursuivre la lecture