Sortez votre grammaire de norrois

Parlons le vieux norrois Si je croise, un jour, Sigurd I er et qu’il me demande mon âge, je lui répondrais sex tigir. Et vous? Suivant les scientifiques, la racine de la langue viking, le vieux norrois, est germanique et était probablement utilisée depuis des siècles avant J.-Chr. Les débuts de l’écriture runique date de 200 après J. Chr. Pour mieux communiquer, l’élite voyageuse entre 800 et 1200, parlait le même dialecte en Norvège, Suède, Danmark, les îles d’Orcades, Shetland, les Hébrides, Färrö et Islande. Puis avec le temps, vers le Moyen-âge, les dialectes se sont diversifiés. Le vieux norrois
Poursuivre la lecture

L’astuce de Sigurd I

Ensuite, le roi Sigurd I poursuivit son voyage et arriva à Norfasund. Et dans le détroit, il rencontra une large force viking, à laquelle le roi livra bataille. Et ce fut son cinquième engagement contre les païens depuis qu’il avait quitté la Norvège. Il remporta la victoire à nouveau. Ainsi en parla Haldor Skvaldre : « Tu inondas ton épée sèche avec du sang, Tandis que tu passais à travers Norfasund. Les corneilles hurlantes eurent droit au festin, Tandis que tu faisais voile vers l’orient« . Le roi Sigurd navigua alors vers l’est le long des côtes du Serkland, et arriva à
Poursuivre la lecture

Lisbonne

Après quoi le roi Sigurd navigua avec sa flotte vers Lisbonne, qui est une grande cité en Espagne, mi-chrétienne mi-païenne. Car à cet endroit se trouve la frontière entre Espagne chrétienne et Espagne païenne, et tous les districts qui se trouvent à l’ouest de la ville sont occupés par les païens. Là, le roi Sigurd combattit les païens par trois fois, et remporta la victoire, et avec elle, un grand butin. Ainsi en parla Haldor Skvaldre : « Le descendant des rois sur les champs de Lisbonne Gagna une troisième et sanglante bataille. Lui et ses Norvégiens accostèrent vaillants, Tirant leurs
Poursuivre la lecture

Sigurd I fait une petite pause en Galice

Il s’était produit ceci : le jarl qui gouvernait le pays avait conclu un accord avec le roi Sigurd I, stipulant qu’il fournirait au roi Sigurd et à ses hommes un lieu de marché où ils pourraient acquérir des vitailles pendant tout l’hiver. Mais il ne respecta sa parole pas plus longtemps qu’après Jol. Il devint par la suite plus difficile d’obtenir de la nourriture et le nécessaire, car le pays était pauvre et stérile. Alors le roi Sigurd, avec une bonne troupe d’hommes, marcha contre un château qui appartenait au comte. Et le comte s’enfuit, car il ne disposait
Poursuivre la lecture

Sigurd I fait route vers la Breizh

Au printemps, le roi Sigurd I et sa flotte firent voile vers l’ouest et le Valland (1108), et arriva en Galice en automne, où il résida le deuxième hiver (1109). Ainsi en parla Einar Skulason : « Notre roi, aux terres si vastes Qu’elles n’ont nul royaume voisin, Passa la mauvaise saison Dans le saint pays de Jacob, Y restant pour des œuvres pieuses. J’ai ouï dire du jeune prince Qu’il avait occis un des jarls Ayant triché avec le vrai. Notre brave roi n’admet pas Les interventions du Malin. Avec lui les faucons apaiseront leur faim. »   ga(‘create’, ‘UA-39635955-1’, ‘maiblog.net’);
Poursuivre la lecture

Départ de Sigurd I de Norvège vers l’Angleterre

3- Le voyage du roi Sigurd I hors du pays. Quatre ans après la mort du roi Magnus (1107), le roi Sigurd I navigua hors de Norvège avec ses gens. Il avait soixante vaisseaux. Ainsi en parla Thorarin Stutfeld : « Un jeune roi aimable et juste, Et des hommes à l’esprit loyal : – Ces preux furent bientôt d’accord – Naviguèrent au loin avec joie. Vers la lointaine Terre Sainte, Une troupe pieuse et vaillante, Pleine de joie et magnifique, Glissait sur soixante navires. » Le roi Sigurd I fit voile en automne, vers l’Angleterre, où Henry, fils de Guillaume le
Poursuivre la lecture

Ces rois vikings aux caractères bien trempés

Les vikings étaient avant tout des commerçants, tout en utilisant très souvent des moyens extrêmement discutable, la violence. Ce bout de terre froid et isolé du nord, dépendait des pays du sud, où il est vrai le climat est fort agréable et offraient (et offre toujours) de nombreux produits attirant ces bons scandinaves. Le peuple donnait des noms personnalisés aux rois vikings suivant l’image qu’ils donnaient comme, Sigurd Magnusson le bruyant, Magnus III aux jambes nues, Sweyn à la barbe fourchue, Haakon aux épaules larges, Eric I à la hache sanglante, Harald II à la pelisse grise, Harald à la belle chevelure, Harald à la dent bleue, Pour
Poursuivre la lecture

Les bateaux vikings

Types de bateaux vikings Sigurd I est parti faire sa croisade accompagné de 60 bateaux. Ces bateaux vikings étaient certainement des bateaux de guerre, des « herskips » qui était avant tout un bateau à rame et accessoirement un bateau à voile et qui était pourvu d’un bordage de boucliers pour protéger les rameurs. Il y avait trois sortes de bateaux de guerre, langskip (long navire), senkkar (le plus connu) et le skeid. Aujourd’hui quand on parle de la dimension du bateau on parle de « pied ». Les viking parlait en nombre de rames ou bancs qui pouvait aller de 6 rames à
Poursuivre la lecture

Le chantier naval des vikings

Construction des bateaux La perfection de la conception et de la réalisation du langskip est le fruit de 6000 années de réflexion et de progrès technique. A l’époque néolithique les danois construisaient des pirogues de 10 mètres de long pour pêcher la morue, la baleine et pour partir dans des raids. Avec le silex ils creusaient dans le tronc d’un tilleul ayant un bois tendre et résistant. Plus tard, les charpentiers toujours conscients de l’aspect esthétique, et avec une volonté d’atteindre une vitesse maximale, les bateaux de formes symétriques, pour alléger le bois était taillé à 2cm d’épaisseur, avaient un
Poursuivre la lecture

Sigurd 1er arrive avant les touristes

Le roi Sigurd 1er poursuit son expédition et parvint à une île nommée Ibiza, où il livra sa septième bataille et remporta la victoire. Ainsi en parla Haldor Skvaldre : « Il chevaucha ses vaisseaux jusqu’à Ibiza, Le roi, dont la renommée se répand fort loin. Et il entendit les porteurs de boucliers Exercer leurs armes à nouveau dans la mêlée. » Par la suite, le roi Sigurd arriva à une île nommée Manork (Minorque), et y livra sa huitième bataille contre les païens, qu’il gagna. Selon Haldor Skvaldre : « Sur les plaines de la verte Minorque, Il remporta sa huitième bataille. Encore
Poursuivre la lecture

Le bateau de guerre viking

Le snekkar Conçu pour la guerre et les voyages, le bateau de guerre viking pouvait mesurer plus de 30 mètres de long. Bien qu’il était possible d’y lever un mât, les rames constituaient son principal moyen de propulsion. L’équipage se composait de 60 à 80 hommes, un par rame. Il était possible de transporter jusqu’à 160 hommes de plus (pour l’abordage et les pillages). Nous savons par des sagas qu’il y en eut de beaucoup plus grands, tel l’Orm lange (le Grand Serpent) d’Olav Tryggvesson, qui dépassait 40 mètres. Le mât du snekkar s’abaissait facilement, pour diminuer la résistance au vent
Poursuivre la lecture

Les insupportables vikings et la belle Margaret

IONA 56°20’N. 6°23’W L’Angleterre, riche en trésors, n’ayant pas vraiment de roi dominant fut le lieu favori d’attaque des viking. Après le raid des vikings à Lindisfarne en 793, ils continuent le massacre à Iona en 802 et 806 où le monastère sera brulé et ses 68 membres de la communauté chrétienne seront massacrés. Un nouveau monastère mieux protégé  sera reconstruit à Kells en Irlande. Avant d’arriver à Iona, je lis dans un livre d’histoire sur l’Écosse, l’histoire de l’île. Je raconte à Patrick la vie de la charmante reine Margaret. À l’époque tout le monde se bagarrait avec tout
Poursuivre la lecture

Ce que pensaient vraiment les Vikings et Charlemagne des uns et des autres

Suivant l’angle d’analyse d’un événement historique, comme celui des vikings et Charlemagne, je me rends compte que l’histoire peut être toute autre… En France, à l’école on apprend que Charlemagne à fait l’Europe et est derrière l’école primaire pour tous. Et que Charlemagne avait quelques soucis avec ses barbares païens qui massacraient et pillaient les monastères. Par contre, quand je lis l’autre angle de l’histoire, l’autre version, celle des vikings, sur comment Charlemagne a traité les saxons et les vikings, je me rends compte que l’histoire à pleins de facettes. Là, on parle de vikings ayant eu les mains et
Poursuivre la lecture

Le mot viking en écriture runique

Maïmad en écriture runique Maïmad s’écrirai en écriture runique, comme ceci: Le mot viking veut dire pour les uns, commerçants et pour les autres, pillards, d’un peuple scandinave qui pratiquait les anciens cultes d’autrefois. De ce fait un viking baptisé ne sera plus décrit comme tel.  
Poursuivre la lecture