Bobos épicés

Ce WE, j’ai eu mal à ma dent. J’ai regardé sur internet s’il y avait des remèdes de grand-mère, en attendant de voir le dentiste. Dans la cuisine il y a tout ce qu’il faut pour dépanner et cela peut être fort utile sur le bateau, puisque la boîte à pharmacie n’est pas forcément très fournie sur un bateau. Dans mon placard à épices et ailleurs L’ail L’ail dégage de l’allicine qui a des propriétés d’anti-biotique et aiderai à diminuer l’infection. Pour un problème à la dent, appliquer l’ail écrasée sur la dent ou gencive un court moment car l’ail peut brûler la gencive. Et
Poursuivre la lecture

Les différentes cultures d’amarrage

Après avoir navigué dans plusieurs mers, ce qui me frappe est de constater que la culture d’amarrage change suivant les mers. Dans les ports de l’Atlantique, les pontons sont en général en forme d’arêtes de poisson et de ce fait le bateau est amarré à l’arête du ponton, avec le flotteur le long du ponton. Au Danmark il y a des poteaux qui délimite le « parking » et où on peut amarrer le bateau à l’arrière sur les poteaux. En mer baltique, aux mouillages sauvages le bateau s’amarre vers l’avant avec une ancre derrière qui câle bien le bateau. En Méditerranée les
Poursuivre la lecture

Fermeture du bateau

Liste à faire: Cuve à eaux noires: Remplir, vider et reremplir d’eau de mer, la cuve à eaux noires Réserve d’eau douce: Vider la réserve d’eau douce Fermer robinet d’eau douce Hiverner le déssalinateur et fermer les vannes Coin cuisine: Fermer la vanne de la bouteille de gaz KW40 sur les vis rouillées de la plaque à gaz Fermer robinet gaz four et cuisinière Jeter tous féculants ou autres aliments comestibles pour empêcher les rats et souris de faire la fête pendant notre absence Nettoyer et débrancher le frigo, laisser la porte ouverte Vider poubelles Électricité: Fermer électricité générale Literies: Sortir
Poursuivre la lecture

Les méduses, l’eau de mer et la farine

Malgré une météo fraîche cette année, vous allez peut-être avoir un contact très proche avec les méduses urticantes. Si jamais vous faites l’expérience d’une caresse un peu agressive des filaments de méduses urticantes, vous laissant un petit souvenir douloureux sur la peau, voici un remède trouvé sur internet pour vous soulager. Rincez la partie agressée avec uniquement de l’eau de mer et surtout pas avec de l’eau douce, qui fera éclater les cellules urticantes non percées. Si le visage est touché rincer immédiatement les yeux avec du sérum physiologique. Retirez les tentacules restante avec une pince à épiler. Ceci sans frotter,
Poursuivre la lecture

Le pain et le moisi

Celui qui se garde le mieux est le pain au levain. Je n’en ai pas trouvé en Écosse. Quand le pain est moisi, pour le petit déjeuner, je prend du porridge, que j’adore manger en montagne. Sur le bateau, c’est tout aussi bon, sauf qu’il faut laver la casserole. Le « knäckebröd » est délicieux avec le saumon et qui est toujours là pour dépanner. En Écosse, j’achetais des tortillas de blé que j’enroulais pour bien caler ce qu’il y a dedans. Pratique pour le barreur. La crêpe de sarrasin devrait faire l’affaire aussi.
Poursuivre la lecture

Les menus et la corvée vaisselle

N’ayant pas de robinet d’eau chaude sur le D920 et avec la paresse qui a pris le dessus, jai fini par faire des menus le moins gras possible. La vaisselle est devenue un plaisir (ou presque) à faire. En trois semaines, à deux, nous avons consommé que 250 gr de beurre. Il y a toujours un saumon mariné dans le frigo, commode pour les déjeuners pendant qu’on navigue. Il se garde très longtemps, facile à faire mais est terriblement gras, surtout celui d’élevage. D’autres poissons comme la sardine se marine très bien aussi. J’ai trouvé que la croisière en Suède
Poursuivre la lecture

L’eau de plomb

Les 10/15 litres de bouteilles d’eau à acheter nécessaire pour tenir plusieurs jours, sont horriblement lourd à porter allant au super marché à pied et qu’après cela part à la poubelle pour polluer un peu plus notre planète. Nous avons finalement gardé précieusement nos bouteilles vidées de Finlande pour les remplir d’eau du tuyau du ponton. Il vaut mieux goûter l’eau avant de partir au large, ayant eu auparavant de mauvaises surprises d’eau bizarrement parfumée. La meilleure eau que j’ai bue était celle de l’île de Rum, goût très minéral, filtré par les roches des montagnes aux alentours et qui
Poursuivre la lecture