Acarseid Mor, Rona Isle

DSC_3505-1024x68057°32.31’N. 005°59.15″W. A

Nous arrivons en fin d’après-midi à Rona Isle, île recommandée par un écossais avec qui nous avions bavardé la veille. Nous avons été sous le charme tout de suite, par la beauté de l’île et de ses 3 habitants très acceuillants et chaleureux. Bill Cowie, passionné du footballeur Cantona, et sa compagne anglaise et George qui habitent là toute l’année, nous accueillent. Il y a deux autres bateaux voisins du nôtre, dont un suédois de Göteborg. Pour nos 35 ans de mariage nous avons acheté des langoustines, presque aussi grosses que du homard, que Gille a pêché la veille et qu’il gardait précieusement dans un casier dans la mer.Langoustines

Petite promenade en haut de la colline avec une vue magnifique sur le loch, une végétation sauvage et sans habitations à perte de vue. Nous sommes descendu par un minuscule sentier, sur l’autre versant de l’île vers une grotte avec des bancs en pierre  installés pour des messes. Il fait très chaud.Rona isle

L’île appartient à une jeune danoise qui élève des moutons au Danemark. Elle est passionnée par l’île et y a investi 1 millions de pounds pour amélioré le confort sur l’île avec trois gites, un ponton, un local technique, tracteur…. Bill nous explique qu’ils ont des problèmes d’approvisionnement d’eau et ont fait plusieurs mini barrages pour avoir une petite réserve d’eau.

Posted from here.