Discothèque et dodo et en route vers Altea

La nuit fut longue, c’était samedi soir et bien sûr comme il fait chaud, les discothèques sont à l’extérieur avec la musique au maximum de volume pour une ambiance au top. Comme tout le monde le sait, les horaires de repas espagnols sont décalés par rapport à nous. Ce qui veut dire que la musique à vraiment démarré vers 2 heures et qu’elle s’est arrêtée à 8 heures pendant notre petit déjeuner.

La météo annonçait un fort vent cette nuit. Patrick avait peur de se retrouver avec des problèmes de mouillage pendant la nuit. Il est bien entendu hors de question de faire du mouillage sauvage vu notre expérience de ripage sur l’île déserte. Après une journée avec un vent dans le nez et une houle pénible nous décidons de nous arrêter à Villajoyosa. A cause du vent et du manque de place c’était trop compliqué de s’amarrer au ponton, nous décidons de repartir sans beaucoup de courage vers Altea. Nous passons devant de magnifiques falaises avec une lumière de fin de journée. Madeleine c’est allongée sur le banc dans le cockpit à faire de gros câlins à son doudou, ce qui était inimaginable il y a quelques jours. Grand pa s’appelle aujourd’hui ra pa.

Position actuelle