Visite guidée de Cadix avec un périscope

Excellente nuit! Nuit calme, sans avoir à se soucier si l’ancre tient, s’il y a trop de vent, trop de bruit, trop de courant, pas assez de fond à marée basse. Nous avons dormi avec les deux yeux fermés.
La température grimpe à toute vitesse.

De Puerto Sherry nous prenons un taxi vers un ferry qui nous emmène à Cadix. Les rues sont étroites et sinueuses. On sent que la ville à vécu un grand nombre de siècles. Les voitures n’y ont pas leurs places, ici le piéton y est roi. Des voix sortent des bars, des restaurants ou des fenêtres pour aller s’entre croiser avec d’autres voix, de l’autre côté de la ruelle chez une voisine qui répond ou autre lieu. Ce concert de voix est accompagné de chants de canaris qui bavardent avec leurs voisins confrères. C’est l’heure de la sieste et quand le soleil se couche, les habitants sortent de chez eux pour papoter, encore et encore.
CadixCadix est la ville des 124 tours construites pour surveiller tout en haut de leurs tours, le retour de leurs flottes remplies de marchandises venant du Nouveau Monde. Peut-être que les épouses, attendant le retour de leurs marins, en ont aussi profité. Nous avons visité la tour la plus haute, torre Tavira. Au dernier étage il y a une chambre noire fournie d’un périscope qui permet de voir toute la ville et le port. Une guide nous a fait visiter la ville via le périscope.

Au retour il y avait 4 vieilles dames toutes pimpantes, coquettes et maquillées qui rigolaient et se racontaient des histoires à n’en plus finir. Nous étions après, au même restaurant et elles continuaient à se raconter des milliers d’histoires. Je retiens le souvenir de ces dames, parce que je ne suis pas si sûr qu’en France cela se passe si bien pour nos vieux.

Avant de rentrer, nous nous sommes arrêtés dans la vieille ville au supermarché dans un vieux bâtiment avec à l’intérieur des colonnes néo-classique en marbre!

Cadix

Posted from here.