J-9

Arrivée hier soir à l’aéroport de Corfou. Ce matin nous sommes réveillés par deux bateaux voisins occupés par une dizaine de grecs qui visiblement passent le WE dans leurs bateaux au port. L’ambiance y est festive, cela rigole aux éclats et ils parlent tous en même temps.

Un français, habitant à Corfou et propriétaire d’un hôtel ici, passe devant notre bateau. Il nous dit que les grecs ne s’intéressent par au sort de leur pays car l’économie souterraine fonctionne très bien et ce que l’Etat ou les créanciers du FMI ou l’Europe décident pour eux dans les jours à venir, ne les affecteront pas. En même temps je lis dans le journal français que les grecs paniqués ont sorti vendredi 1,5 milliards d’Euro au guichet de leurs banques. Ceci, j’imagine, pour aller directement à l’économie souterraine.

Journée à faire les courses, chercher le linge et pour Patrick échanger quelques mails pour le travail en attendant l’arrivée tardive d’Olivier et Katarina. Petite pose peinture pour moi au village d’à côté où nous avons retrouvé notre restaurant fort sympathique. Le gérant du restaurant nous dit qu’il est très inquiet pour l’avenir de son pays n’y voyant aucune solution. Pour son restaurant il constate une forte baisse du tourisme cette année. Il n’était pas loin de verser une larme. Patrick voit Mr le Gardien pour régler des factures et qui était en colère contre l’irresponsabilité des hommes politiques qui ont pris des décisions catastrophiques pour son pays. Un autre nous dit que ce qui est important c’est sa famille, il y a eu trop de suicides ces derniers temps.
L’ambiance n’est pas gaie.

Si les hommes politiques ne trouvent pas de solution d’ici J-9, le 30 juin, dernier jour pour rembourser leur dette, nous ne saurons pas quelle monnaie nous pourrons utiliser.

Posted from here.