Le pain au levain et ma boulangère

Avec le nouveau bateau j’ai un four qui fera notre bonheur! Le pain au levain se garde plus longtemps et c’est ce qu’il faut faire sur le bateau, son propre pain au levain. À Lausanne j’ai acheté de la farine au seigle que j’ai bien sûr oublié. J’en achèterais à Lorient. Je vais faire des essais quand nous traverserons le Golf de Gascogne. Voici ce que m’écrit Sabine. Mam, Pour démarrer mon levain, j’ai suivi les instructions sur ce blog:  

http://www.nicrunicuit.com/archives/2014/05/15/29877392.html

Ensuite pour l’entretien je suis un peu perdue. Sur le blog précédent, elle ne fait pas comme tous les autres, c’est à dire ajouter 2 fois la quantité de farine et d’eau au levain. En plus ici il fait chaud, du coup ça réagit un peu plus vite… Si tu veux lire: http://confituremaison.blogspot.com/2007/11/un-levain-un-pain-une-confiture.html http://aulevain.canalblog.com/archives/2008/02/12/7923148.html http://chocolateandzucchini.com/vf/recipe_index.php Il y a aussi pleins de recettes ou idées sur ces blogs.

Tiens moi au courant ! Bisous Sab

Un pain de Dieppe le pain brié était autrefois utilisé par les marins. Lors de la préparation la pâte au levain est martelée (brié en ancien normand) pour la rendre plus  compacte et serrée et de ce fait se conserve plus longtemps.