Les menus et la corvée vaisselle

N’ayant pas de robinet d’eau chaude sur le D920 et avec la paresse qui a pris le dessus, jai fini par faire des menus le moins gras possible. La vaisselle est devenue un plaisir (ou presque) à faire. En trois semaines, à deux, nous avons consommé que 250 gr de beurre. Il y a toujours un saumon mariné dans le frigo, commode pour les déjeuners pendant qu’on navigue. Il se garde très longtemps, facile à faire mais est terriblement gras, surtout celui d’élevage. D’autres poissons comme la sardine se marine très bien aussi.

J’ai trouvé que la croisière en Suède m’avait fait beaucoup de bien…