J-100 heures à l’île de cœur d’Ulysse

Départ pour Ithaque après un bon bain, île plus au sud. Le vent se lève brutalement. Le ciel se couvre et nous remettons nos pulls. On prend un ris et on s’enfonce dans une baie profonde d’Ithaque entouré de montagnes desséchées. Au fond de la baie Vathi, la capitale de l’île, nous accueille. Vathi a été totalement détruite lors du tremblement de terre en 1953 mais reconstruite tout en gardant son charme d’autrefois. Sur une petite île près du port se trouve la prison.

Ithaque fut l’île d’Ulysse d’après l’Odyssée d’Homère. Ulysse dut à contrecœur quitter son île de cœur et sa belle Pénélope, pour rejoindre Agamemnon et délivrer Hélène devant la ville du roi Priam. Il y eu dix ans de siège dont il sortit vainqueur grâce à la fameuse ruse du cheval de Troie et d’Achille.

L’île fut sous l’époque mycénienne vers 5 siècles avant J.-Chr. déjà tournée vers les activités de commerce maritime . Ithaque compta sous l’époque byzantine plusieurs milliers d’habitants et jusqu’à 18000 habitants sous le protectorat anglais. Ithaque vécut une période morose avec les attaques à répétition de pirates provoquant un exode vers le continent. Le tremblement de terre de 1953 accentua encore l’émigration mais cette fois-ci, vers des terres plus lointaines comme les États Unis et l’Australie.

Je lis dans la presse qu’il ne reste plus que 100 heures avant la date limite de remboursement de la dette grecque. Ils ne se sont toujours pas mis d’accord.

Parmi la brochette de restaurants sur le quai, il y en a bien un qui devrait nous tenter tout à l’heure. Le frigo commence à se vider. À cause du vent le bateau bouge trop au mouillage, je ne dessinerais pas aujourd’hui.

Posted from Greece.