Notre mer d’accueil, la Méditerranée

La Méditerranée qui est entourée de trois continents  qui y déversent ses fleuves. On a donné des noms aux vents de la Méditerranée; le Mistral, le Meltem, la Bora, le Kamshim, le Sirocco et le Libeccio.

Méditerranée qui veut dire la mer dans les terres, bouge, se modifie depuis tout les temps, avec des plaques mouvantes occasionnant des tremblements de terre. Après avoir été ouverte il y a fort longtemps, avec un climat de type des Maldives, puis fermée, la mer disparaît et s’est transformée, avec l’évaporation, en 3 petits lacs rachitiques qui y ont laissé un dépôt de sel de 2000m d’épaisseur. En France, à l’épicerie on ne trouve que du sel marin et en Suisse pratiquement que du sel de carrière. Je préfère nettement le sel de mer.

Après un affaissement de terrain au niveau de Gibraltar, il y a très longtemps, les lacs sont redevenus mer. Une cascade impressionnante s’est chargée de remplir à nouveau le bassin de méditerranéen.

Au niveau du détroit de Sicile, la Méditerranée se partage en deux mers avec chacun sa vie biologique distincte. Celle de l’est, avec un fond de plaine et de l’ouest, plus chaotique, au fonds de montagnes et de vallées et qui constituent essentiellement la dorsale de la Méditerranée. La salinité de l’eau est de 3,5%. La température de l’eau est plus élevée sur la partie Est de la mer (26°) que par ex à Gibraltar (21°).
La Méditerranée est en comparaison avec d’autres mers, pauvres en microorganisme et par conséquence plus fragile.

Posted from here.