Des bouées rouges ou en PVC

Mouillage dans une belle crique à Sarakiniko sur la côte Est d’Ithaque. La petite crique était déjà bien remplie de petits bateaux de pêcheur et de bateaux de plaisance. Par chance un bateau s’en va et nous laisse sa place.

150715Iles IoniennesLe lendemain la plupart des bateaux étaient partis, un petit bateau de pêcheur revenant de sa pêche se rapproche de nous. Le pêcheur d’un âge avancé, bien bronzé, nous fait gentiment comprendre que nous étions trop près de la plage. Et que nous aurions dû mouiller derrière les 3 « bouées » posées en ligne bricolées avec des bouteilles d’eau en PVC et que nous n’avions pas vues à l’arrivée. Deux bateaux arrivent et se font gronder par le même petit pêcheur. Un des skipper répond d’une façon agressive, le ton monte et cela s’engueule. Les deux nouveaux arrivés finissent par déclarer forfait et s’en vont bredouilles. Visiblement le vieux pêcheur règne avec autorité sur sa petite crique pour garder intact son petit bout de paradis. En partant, nous nous excusons platement et il nous répond avec un grand sourire. Il venait de pêcher un beau thon que nous n’avons pas acheté faute de temps pour le manger.

Nuit au port de Eufimia avec comme d’habitude 20 nds vents de terre rafaleux venant des montagnes à l’ouest. Vincent et Isabelle sont réveillés par deux hirondelles chantant au dessus de leur hublot. Puis nous nous dirigeons vers Levkas pour y laisser le bateau pour une prochaine navigation.

150715Iles Ioniennes_1Sur notre route nous passons devant la fameuse île Skorpios d’Onassis, vendue à une russe de 24 ans, fille du milliardaire Dimitri Rybolovlev. Nous contournons l’île pour passer par une baie où est amarré un énorme yacht de 67 mètres de long avec un toboggan qui fait toute la hauteur du yacht. Nous voyons une rangée de bouées rouges, qui nous font immédiatement penser aux « bouées » en PVC de notre pêcheur de la veille. À peine avions nous décidé de faire demi tour qu’un zodiac arrive vers nous à toute vitesse pour nous faire comprendre que nous n’étions pas les bienvenus, là non plus. Nous avons maintenant compris que les propriétaires de bouées dictent leurs lois, mais pas forcément pour les mêmes raisons.

Nos voiles commencent à montrer des signes d’usure. Le génois a une déchirure de 20 cm. Le chariot de la fermeture Éclair du taud de la grande voile s’est cassé l’autre jour au moment de hisser la grande voile. Il est temps de rentrer et de réparer les petits bobos du bateau.

Posted from Zakinthos, Peloponnisos Dytiki Ellada ke Ionio, Greece.