Sigurd I fait une petite pause en Galice

Il s’était produit ceci : le jarl qui gouvernait le pays avait conclu un accord avec le roi Sigurd I, stipulant qu’il fournirait au roi Sigurd et à ses hommes un lieu de marché où ils pourraient acquérir des vitailles pendant tout l’hiver. Mais il ne respecta sa parole pas plus longtemps qu’après Jol. Il devint par la suite plus difficile d’obtenir de la nourriture et le nécessaire, car le pays était pauvre et stérile. Alors le roi Sigurd, avec une bonne troupe d’hommes, marcha contre un château qui appartenait au comte. Et le comte s’enfuit, car il ne disposait que de peu de monde. Le roi Sigurd se procura là de grandes quantités de victuailles et d’autres butins, qu’il chargea à bord de ses navires, et se prépara à progresser vers l’ouest et l’Espagne. Et il arriva, alors qu’il croisait au large de l’Espagne, qu’il rencontrât quelques vikings naviguant en quête de pillages avec une flotte de galères, et le roi Sigurd les attaqua. Ce fut la première bataille que le roi Sigurd livra à des païens. Il remporta la victoire et s’acquit huit galères.

Ainsi en parla Haldor Skvaldre :

« Les courageux vikings, qui n’hésitaient jamais

A se rendre au combat et mortelle mêlée,

Rencontrèrent par hasard le roi de Norvège

Et firent avancer vers lui leurs galères.

Les courageux vikings perdirent nombre d’hommes,

Et huit galères aussi, leur fret et équipage« .