Sortez votre grammaire de norrois

Parlons le vieux norrois

Si je croise, un jour, Sigurd I er et qu’il me demande mon âge, je lui répondrais sex tigir. Et vous?

Suivant les scientifiques, la racine de la langue viking, le vieux norrois, est germanique et était probablement utilisée depuis des siècles avant J.-Chr. Les débuts de l’écriture runique date de 200 après J. Chr. Pour mieux communiquer, l’élite voyageuse entre 800 et 1200, parlait le même dialecte en Norvège, Suède, Danmark, les îles d’Orcades, Shetland, les Hébrides, Färrö et Islande. Puis avec le temps, vers le Moyen-âge, les dialectes se sont diversifiés.

Le vieux norrois fut pendant plusieurs siècles aussi utilisé en Angleterre, Écosse, Normandie, île de Man, Irlande et Grönland.

La langue moderne des habitants des îles Färrö et surtout d’Islande est très proche de la langue des vikings.

Voici ce que dit un spécialiste, Jan Ragnar Halland, sur la langue viking:

« La langue nordique de la période 800-1200 était une langue flexionnelle, car elle exprimait les rapports grammaticaux par des flexions ou modifications de la partie variable du mot. »

À partir du XIe siècle l’écriture latine fut introduite en Scandinavie et utilisée pour transcrire des oeuvres en langues vernaculaires (dialecte).

Une analyse islandaise datant du XIIe siècle sur le vieux norrois parlé et écrit, est la toute première grammaire, le Codex Wormianus. L’auteur propose à la fin de son livre l’adoption d’un nouvel alphabet permettant de transcrire plus facilement les oeuvres islandaise.

Codex Wormianus

 

Posted from here.