Carla Bruni et la cigale

Départ sous un ciel gris, après une nuit bien blanche. Nous contournons Cabrera, qui est vraiment magnifique. Le phare au sud de l’île peint en arlequin rouge et blanc, nous surveille.Sud de Cabrera et son phareSud de Cabrera et un pêcheur

Nous apprenons que Sabine et ses filles sont arrivées en France.

Cap vers le sud de Majorque. Vent dans le pif et 15 nids de vent.
Pendant que je dors, Patrick voit deux poissons volants qui le narguent en dépassant le bateau.

Mouillage à la playa de Caragol, à l’abri des vents d’est. Déjeuner de saumon mariné qui est bien meilleur que le précédent. Le pain acheté à Palma n’était pas salé du tout. Il parait que la tradition est d’y rajouter du sel et une larme d’huile d’olive. N’ayant pas de moule, j’ai fait du pain (salé) dans mon bac à glaçons alu.

Un énorme cata avec 40 touristes à bord dans une ambiance festive jette l’ancre à 15 mètres de nous. Au moment de partir, l’ancre se coince au fond de l’eau. Les deux jeunes skippers s’agitent, pendant que les touristes ne se rendent compte de rien. Patrick sort ses jumelles et commente. Une cigale ou similaire se pose sur notre bateau et chante. On entend Carla Bruni du catamaran d’à côté. Finalement, au bout d’une heure, l’ancre se décroche et le cata repars vers Palma.

La cigale chante, pour attirer la femelle avec des sortes de cymbales placées sur le côté au niveau de l’abdomen creux, pour mieux propager le son. Sur chaque cymbale, un muscle puissant tire sur la plaque pour déformer la cymbale de 300-900 fois par seconde! Un clapet couvre la cymbale pour atténuer ou étouffer le son. Pas mal non? Une des espèce, la Psaltoda Claripennis, a des ailes fournies de pics qui perceraient les bactéries pour les tuer. Des chercheurs à la recherche d’idées pour la guerre contre les bactéries souhaiteraient s’en inspirer… Voici un lien bien intéressant sur les cigales.

Il pleut à Palma.

Baignade, eau à 21 degrés.
Position 39°16.595’N 003°02.443’E

Le lendemain matin était nuageux et tristounet.

Un zodiac met l’ancre à 15 m de nous, comme la veille, mais sans la cigale et Carla Bruni, ils ont eu le même problème qu’hier d’ancre coincé.

Nous sommes partis sans problème vers l’est sous le soleil vers Porto Petro, une adorable baie et son port. Mouillages pour visiteurs à disposition, 20€. Belles maisons autour de la baie.

Position 39°21,38 – 3°12,99

 

Posted from here.