Mouillage à Formentera et belle baignade

Petit déjeuner à Formentera dehors sous un soleil radieux, entouré d’eau turquoise, près d’une plage au sable fin de nudiste. Le pain bizarre, fait maison était délicieux. Un cormoran prenait son petit déjeuner en même temps que nous, en plongeant et zigzaguant entre les 50 bateaux au mouillage « sauvage », pour trouver d’éventuels poissons. Deux énormes catamarans, avec un équipage de 40 personnes, débarquent sur la plage. D’autres bateaux sont en train d’arriver. Pas de restaurant à cet endroit.

Avant de partir j’ai gratté les 3 hélices qui s’étaient transformées en hélices sans forme et poreuses avec les 1 cm d’épaisseur de coquillages. Pas étonnant que le bateau traînait au moteur.

Direction vers le sud de l’île pour un mouillage à Formentera où nous croisons un chalutier. On trouve sur l’île des tombes mégalithic, des traces de la présence de Phoeniciens de Carthagène, 654 avant J. Chr. et qui aurait été à l’époque, la colonie la plus importante de l’ouest de la méditerranée. On peut voir des restes d’une forteresse datant de 200 avant J. Chr. près de Es Caló. La colonie des romains qui y vivaient cultivaient le blé (en latin Frumentaria, l’île au blé). Le  roi norvégien, Sigurd I le pèlerin est passé par là avec 100 bateaux de guerre pour combattre les maures cachés dans des cavernes dans la falaise. Plus tard un étang fût aménagé en saline pour y faire du sel blanc. Le commerce du sel d’Ibiza et Formentera y était très important. Avec les découvertes de l’Amérique, le commerce en méditerranée diminue fortement et Formentera tombe dans les oubliettes. Pendant la guerre civile espagnole (1939-1942), l’île connait une période peu glorieuse avec son camp de concentration pour les dissidents espagnols attendant leurs exécutions.

Belles falaises basses avec une belle ribambelle de grottes le long de la côte. La côte est bien préservée sans trop de constructions. Enfin! Après avoir contourné l’île nous mouillons sous une belle lumière au pied de falaises magnifiques, enseñada de Tramontana.

Comme le pain d’hier était délicieux, je refais une fournée de pain avec 1/3 d’eau de mer. Comme dessert nous allons faire ce soir, du pain perdu avec le pain rassis.

Réponse mail du commissariat: « Si lo desean podemos quedar más tarde, a las 18:00 ó 19:00 horas, el número de teléfono es 96.XXXXXX, preguntar por Jorge. »

Posted from here.