Karpathos et le tremblement de terre

Ici, la saison touristique est finie. De nombreux restaurants et magasins sont fermés ou sont sur le point d’être fermé. Contrairement à Rhodes, il n’y a pratiquement pas de touristes.
Côte est de Karpathos
Journée de pluie et de vent nous restons au port de Pigadia, port bien protégé et louons une voiture pour faire le tour de l’île et visiter Olympos. La montagne est extrêmement raide à l’est et la route accrochée sur la montagne est impressionnante avec sa vue plongeante sur la mer. Les meltem successifs ont recourbés les arbres. Par endroit, d’impressionnantes incendies de forêts ont noircis le paysage.
Une semaine avant notre passage…
Olympos est une ville du 7 eme siècle fondée par les montagnards de la ville antique Vrychous fuyant les pirates Saracen. Vu son isolement la ville a gardé longtemps son dialect et ses costumes traditionnels.
Olympos et ses moulins
La ville est un peu abandonnée par ses jeunes habitants. Les rues pentues sont piétonnes. La vie quotidienne ne doit pas y être évidente, sans voiture. De nombreux vieux moulins à vent ont élu domiciles pour profiter du meltem et d’autres vents forts venant de la mer.
Au retour nous étions étonnés de voir autant de pierres sur la route. Il venait d’y avoir un tremblement de terre de 6,4 avec l’épicentre sur la côte est de la Crête où une petite église du 12 eme siècle s’est effondrée.
Petit port à l’Est de l’île