Aller au contenu

L’empereur et le macho

À Split, l’empereur romain Dioclétien construisit un gigantesque palais de 35 500 m carrés entouré de remparts. Il fera de nombreuses réformes administratives et donna l’ordre de persécuter les chrétiens pendant les années 303-311.

Reste du rempart du palais

Après la destruction de la ville par les Avars en 615, les habitants se réfugièrent dans le palais, et petit à petit construisirent des habitations permanentes avec des matériaux de récupération de l’ancien palais, puis une cathédrale, la plus vieille et la plus petite du monde.

Au moment de partir chercher Vincent à l’aéroport, deux pêcheurs s’installent sur notre ponton, l’un pêche un mulet, bien plus petit que le bar de Vincent D.

Nous sommes un peu choqués par le tarif du port, 300€ par nuit, pour un service minimal et salles de douche rouillées des années 80. L’écart entre les pontons est très étroit, ce qui rend les marges de manœuvre très difficiles avec notre trimaran et évidemment sans assistance.

Nous mouillons dans une anse profonde Bobovišća Na Moru à Brač où tout au bout de l’anse se trouve un petit port avec son restaurant.

Je me suis disputée avec le gardien des mouillages, trop macho à mon goût et qui avait son petit caractère (moi aussi). Après une bière avec lui et un petit papoti papota, il nous demande en anglais ce que veut dire Maï Mad. On lui explique; Maï, pour grand-mère… il me regarde bizarrement…Mad pour bonne (en breton) et c’est là où j’ai réalisé qu’en anglais le nom du bateau est parfaitement adapté à mon humeur du moment!

Le tarif annoncé pour une nuit de mouillage, après la dispute était de 80€, après la bière c’est descendu à 60€!

Dino, le gardien des mouillages prend une bière avec nous