Bangor et Irlande du Nord

Départ matinal sous la pluie pour l’Irlande après une nuit très pluvieuse. Nous quittons l’Écosse sans avoir acheté le whisky d’Oban que nous aurions bien aimé acheter. Nous avons fait trop de mouillages sauvages et l’occasion ne c’est pas présentée.

Super nos vacances en Écosse. Au revoir. Nous prenons maintenant la route du retour vers la France.

Nos vêtements sont toujours aussi mouillés. Difficiles à faire sécher avec l’humidité environnante extrêmement élevée. je remets mon caleçon long et grosses couches de lainages pour ne pas attraper froid. Patrick met le pilote automatique pour faire les manoeuvres tout seul. Finalement ou bout d’un moment le vent se calme et le moteur va fonctionner plusieurs heures. Vers 1h 1/2 le vent revient après quelques inquiétudes de manquer d’essence pour la traversée de la mer Celte vers l’Irlande et d’arriver en retard avant l’arrivée de la tempête qui est annoncée pour la nuit. L'arrivée à Bangor

Nous voyons de nombreux guillemots par couple, tout le long de la traversée.

Nous avions 70 miles à faire. Finalement nous avons fait 90 miles à cause des contre-courants… Il y a une lumière magnifique qu’il n’y avait pas en Ecosse, qui était un peu brumeuse. Pour le mouillage cette nuit, le port à Bangor est grand et spacieux. Nous n’avons pas besoin de replié les flotteurs, bonne nouvelle. Bangor se trouve à l’embouchure de la baie de Belfast. Les maisons le long du port sont de couleurs primeurs, jaune citron, myrtille, framboise, cassis, kiwi…. comme les cheveux de ses demoiselles.